Sainte-Suzanne-sur-Vire. Une halte randonnée sera créée

Ouest-France le 09 février 2024

En 2024, une halte randonnée va voir le jour. Le bâtiment accueillera des sanitaires, un préau, des bornes de recharge pour vélo électrique, des bancs, un point d’eau potable…

Le projet

Comment accueillir les milliers de touristes, les habitants du Saint-Lois, les randonneurs, les cyclistes, les cavaliers… le temps d’une pause à l’abri face à l’église ? Ce sera possible dans cette halte randonneurs multipratiques qui comprendra un bloc sanitaire modulable lors des manifestations communales.

Sainte-Suzanne-sur-Vire accueille tous les ans des milliers de touristes via le chemin de halage, les chemins de randonnées, les utilisateurs du vélorail, les visiteurs de l’église classée… « Nos WC publics, vieillissants, ne sont pas aux normes,explique le maire Antoine Aubry. Quitte à les refaire, il fallait répondre aux besoins des nouveaux moyens de déplacement et à la problématique des sanitaires lors de nos manifestations annuelles comme le vide-greniers qui nous oblige à utiliser les toilettes de l’école. Ce n’est pas pratique. »

​La halte randonnée comprendra deux parties : côté église on trouvera un préau avec bancs, point d’eau potable, lave-mains, WC publics (accessibles PMR ce qui est rarissime le long du chemin de halage), panneau d’information, borne de recharge électrique pour vélos, trottinettes et portables, parking à vélo et non loin pour attacher son cheval (la commune se trouvant sur le passage de la rando des haras nationaux).

Un local communal est aussi prévu

De l’autre côté, il y aura un ensemble de blocs sanitaires qui sera ouvert uniquement lors des manifestations organisées sur le terrain attenant (vide-greniers, moules frites, kermesse, journées du patrimoine, expo de véhicules anciens…)

« Un local communal est également prévu pour stocker le tracteur tondeuse et la remorque afin de libérer de l’espace dans le garage », poursuit l’élu. Le bâtiment a été pensé pour économiser l’eau et l’électricité puisque les eaux pour les WC proviendront d’une cuve enterrée qui collectera les eaux pluviales des toitures du bâtiment et de la cantine. Un système de panneau solaire fournira, de son côté, l’énergie électrique. « Nous espérons que le coût de l’ensemble approche les 150 000 € (nous serons fixés après l’appel d’offres lancé sous peu) et nous avons demandé des aides au département, à l’État (dotation d’équipement des territoires ruraux) et à l’agence de l’Eau pour espérer un reste à charge de 20 % du montant des travaux pour la commune. »

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Au conseil : une halte randonnée et un parc de jeux bientôt réalisés

La Manche Libre le 08 février 2024

Bâtiment, travaux publics. Lors du dernier conseil municipal, deux projets ont été présentés et vont être réalisés en 2024, la halte randonnée multi pratiques et le parc de jeux dans le lotissement de Durdos.

Le conseil s’est réuni le 18 janvier. Deux projets ont été présentés.

Halte randonnée. Le projet de halte randonnée comprend un bloc sanitaire accessible aux personnes à mobilité réduite, un préau et des services pour les randonneurs. Le montant estimatif des travaux s’élève à 219 749€ HT auquel il faut ajouter les frais d’étude de l’architecte à 4 160€ HT. Le plan de financement prévoit des subventions du Département, de l’Etat, de l’agence de l’eau Seine-Normandie et 40 000€ à la charge de la commune.

Parc de jeux. Le conseil des jeunes a travaillé sur un projet de parc de jeux au nouveau lotissement de Durdos: il comporte des travaux de terrassement, l’installation de jeux, balançoire, pyramide, jeux sur ressort, terrain de pétanque et la signalisation pour la sécurité. Le montant du projet s’élève à 21 787€ HT, financés en partie par le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA), le Département, la sécurité routière. 3 357€ sont autofinancés. Les travaux devraient démarrer en avril.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Au conseil : le vote des subventions allouées aux associations

La Manche Libre le 08 février 2024

Mairie. Jeudi 18 janvier, le conseil municipal s’est réuni sous la présidence du maire Antoine Aubry, le vote des subventions aux associations était à l’ordre du jour.

Le conseil s’est réuni le 18 janvier.

Subventions. Le conseil a alloué 2 872€ de subventions. Comité des fêtes 700€ ; Association « Sainte-Suzanne Evènements » 500€ ; Club de l’Amitié 500€ ; Gymnastique Volontaire 500€ ; Vélo rail de Condé 200€ ; Anciens Combattants CATM 100€ ; APEI Papillons Blancs 80€ ; Société de chasse 45€ ; Banque Alimentaire 40€ ; Fonds Départemental d’Aide aux Jeunes 120€ et Fonds Solidarité Logement 87€.

Logement communal. Le coût total de la rénovation du logement communal et son équipement est de 111 018,15€ HT. Il est réservé aux jeunes actifs de moins de 30 ans avec un revenu inférieur à 1,2 fois le SMIC. Le loyer est fixé à 600€ à compter du 1er février 2024.

Divers. Des travaux de voirie sont prévus sur la route des Monts pour aménager les bas côtés dans la zone agglomérée de la Hure de Loup. Il reste 5 lots à vendre dans le lotissement de Durdos, avec un lot sous compromis et une réservation et 5 lots à vendre dans le lotissement du Stade avec un lot sous compromis.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Résultats du tennis de table

La Manche Libre le 07 février 2024

Tennis de table. Vendredi 2 février, les équipes de tennis de table ont enregistré une victoire, un match nul et une défaite.

Tennis de table. Vendredi 2 février, l’équipe 1, avec Kévin Sanson, Bastien Besson, Sabrina Lepesteur et Nicolas Féron, qui recevait Ducey-Avranches (photo) gagne 12-6. En déplacement, l’équipe 2 perd à Coutances 4-14 et l’équipe 3 fait match nul contre les Bords de Vire 9-9.

Lire l’article

TÉMOIGNAGE. Il a testé le Dry January : « Au début, une sensation de manque »

Ouest-France le 02 février 2024

Correspondant pour Ouest-France dans les environs de Saint-Lô (Manche), John Philipot a testé le Dry January. Cette initiative qui consiste à ne boire aucune goutte d’alcool pendant tout le mois de janvier.

Arrivée en France il y a quelques années, la pratique du Dry January (janvier sans alcool) est suivie par environ 4 % des Français. John Philipot, correspondant pour Ouest-France dans les environs de Saint-Lô (Manche), l’a testé pour la première fois cette année. Il témoigne.

Le regard des autres

« J’ai tenu à tester cette formule pour en voir les effets et ses limites. Cette période est propice pour apprendre à connaître sa relation avec l’alcool. On s’aperçoit qu’à certaines périodes (surtout les quinze premiers jours), il existe une sensation de manque. Dans mon cas, je ne consommais pas d’alcool tous les jours mais je buvais l’apéritif le vendredi soir, le samedi soir et parfois le dimanche midi lors d’un repas de famille ou d’une occasion spéciale. »

On rejoint presque naturellement le groupe formé des femmes enceintes et des personnes ne supportant pas l’alcool

« Je buvais assez peu d’alcool fort et consommais plutôt de la bière. Commencer le 1er janvier un mois sans alcool n’est pas évident, rien que « trinquer » pour la bonne année suscite chez la personne à qui vous tendez votre verre de jus de fruit un regard discret ou insistant. « Tu es malade ? Ça ne va pas ? Tu as fait des excès hier ? », sont les questions habituelles que l’on vous pose lors des cérémonies, des apéritifs entre voisins pour fêter la bonne année ou manger la galette des rois. »

« Seules quatre personnes, parmi celles que j’ai rencontrées en janvier, ont évoqué le Dry January. En groupe, on rejoint presque naturellement le groupe formé des femmes enceintes et des personnes ne supportant pas l’alcool. Dans le cadre familial, personne n’avait remarqué que je n’avais pas bu un verre d’alcool avant trois semaines. »

Tester des boissons de substitution

« Buvant assez peu de vin pendant les repas, cela n’a pas été difficile de consommer de l’eau en mangeant. En revanche, je me pose plus de questions à l’apéritif. Pour remplacer la bière, j’ai testé des jus de fruit, des sirops, des softs mais je n’ai pas voulu céder à la facilité de consommer des boissons trop riches en sucre. Je me suis donc souvent tourné vers le jus de pomme et j’ai adapté ma consommation de gâteaux apéritifs. »

J’ai senti des modifications au niveau gastrique, moins de ballonnements, une meilleure qualité de sommeil

« La charcuterie, les biscuits traditionnels salés (cacahuètes, amandes…) matchent bien avec le fruit. En revanche les gâteaux au goût fromage se marient moins bien avec la pomme. J’ai perdu 4 kg en un mois, mais j’ai senti des modifications au niveau gastrique, moins de ballonnements, une meilleure qualité de sommeil et un gain immédiat d’efficacité au travail en journée. »

Un bénéfice réel

« Le bénéfice est bien là mais je pense reprendre une petite bière de temps en temps mais en moindre quantité. Ce mois m’a vraiment permis vraiment de me rendre compte de ma relation à l’alcool.»

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Avec 77 adhérents, le club de l’amitié se porte bien

La Manche Libre le 01 février 2024

Seniors. Jeudi 25 janvier, le club de l’amitié tenait son assemblée générale, les projets ont été présentés.

Jeudi 25 janvier, le club de l’amitié qui compte 77 adhérents, tenait son assemblée générale. Chaque premier et troisième jeudi du mois, une trentaine de randonneurs marchent sur les chemins environnants et quelques personnes se retrouvent autour de jeux de société dans la salle Lebedel, un goûter termine l’après-midi. « Il ne faut pas hésiter à venir, c’est un bon moment de convivialité » insiste le secrétaire du club qui a aussi salué les bénévoles assurant le repérage des randonnées, « avec les intempéries récentes, pluie, tempête, beaucoup de chemins sont devenus impraticables ou dangereux« . L’année se solde par un résultat positif de plus de 600€.

En 2024 sont prévus le concours de pétanque, le 1er juin, et la journée détente dans le Cotentin, à Fermanville, le 13 juin. Cécile Hébert-Faudet et Gilbert Leboulanger sont réélus, Martine Leboulanger intègre le bureau en remplacement de Daniel Lebarbey. Pour terminer, le président Marc Le Barbey a évoqué les 40 ans du club en 2026, et demandé de lui soumettre des idées pour une animation exceptionnelle.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Reprise encourageante pour le tennis de table

La Manche Libre le 24 janvier 2024

Tennis de table. Pendant le week-end des 19 et 20 janvier, les équipes de tennis de table ont repris les compétitions en championnat départemental.

Tennis de table. Vendredi 19 janvier, pour la reprise des compétitions, l’équipe 1 avec Bastien Besson, Guillaume Deslandes, Kévin Sanson et David Fleury (photo) gagne 10-8 à Bréhal en D1. L’équipe 2 gagne 10-8 contre Agneaux en D2 et l’équipe 3 perd 4-14 contre Hébécrevon en D3.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Christian Perrier recense les habitants et les habitantes

Ouest-France le 22 janvier 2024

Christian Perrier a été recruté pour recenser les habitants et les habitantes de la commune.  Je dépose les documents nécessaires pour se connecter par Internet et effectuer le recensement dans les plus de 320 foyers que compte la commune », explique-t-il.

Pour Jean-Claude Hérard, adjoint en charge du recensement, cette opération est utile à la commune :  Le recensement de la population est un acte civique, obligatoire qui concerne tout le monde et qui profite à tous. Grâce aux données collectées, nos projets peuvent être pensés et réalisés. Le recensement permet d’établir la population officielle de chaque commune. Il fournit également des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement… 

L’agent recenseur a déposé, dans chaque habitation, les codes nécessaires aux habitants et aux habitantes pour remplir le questionnaire en ligne en leur donnant une date butoir :  Passé ce délai, j’irai voir celles et ceux qui n’ont pas répondu en ligne pour le faire avec eux. 

L’agent recenseur est muni d’une carte d’accréditation avec photographie afin de garantir son identité.  Nous demandons aux habitants de lui réserver un bon accueil », conclut le maire, Antoine Aubry.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Recensement : Christian Perrier va passer dans tous les foyers

La Manche Libre le 18 janvier 2024

Mairie. Du 18 janvier au 17 février, toute la commune sera recensée. Christian Perrier, l’agent recenseur va passer dans tous les foyers.

Du 18 janvier au 17 février, toute la commune sera recensée. Cela permet d’avoir une photographie de la population et d’adapter les équipements aux besoins des habitants. Du nombre d’habitants découlent les dotations de l’Etat et le nombre de conseillers municipaux.

Après deux demi-journées de formation avec l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et une tournée de reconnaissance sur le territoire communal, Christian Perrier va effectuer ce recensement. Muni d’une carte tricolore avec sa photo et signée du maire, tenu au secret professionnel, il va rendre visite aux 304 foyers sainte-suzannais et remettre les imprimés avec un code pour accéder au site le-recensement-et-moi.fr ou les documents papier à remplir. « La réponse sur Internet est favorisée et il est possible de venir à la mairie, aux heures d’ouverture, pour utiliser l’ordinateur de la mairie en toute confidentialité » précise Christian Perrier.

En 2018, le précédent recensement avait comptabilisé 674 habitants.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Un panier de basket offert après avoir collecté des déchets

Ouest-France le 18 janvier 2024

Fin novembre, l’Association nationale de protection des eaux et des rivières (Anper) a proposé aux enfants un challenge.  Si nous collections un certain nombre de déchets à recycler, on nous offrirait un panier de basket mural que nous attendions depuis des années », explique Nils Corten.

135 kg de papiers usagés, 223 stylos usagés, 254 gourdes de compotes, 31 cartouches d’encre vide ont ainsi été collectés en une semaine.

Ces déchets sont venus s’ajouter à ceux récupérés tout au long de l’année par les scolaires et « cela montre que ses déchets ont encore de la valeur, que cela vaut quelque chose même si c’est assez peu, quand on regarde une seule gourde, cela ne vaut qu’un centime d’euro mais tout cela mis bout au bout, la somme est importante », poursuit Raphaël Lecler, un autre enfant ravi de l’installation du panier. La somme dépasse le montant d’acquisition d’un panier mural, l’association a payé ce panier et les élus l’ont installé.

Chaque année les recyclages de gourdes rapportent environ une centaine d’euros aux écoles qui participent (Baudre, Sainte-Suzanne-sur-Vire, Torigny-les-Villes groupe Arthur Le Duc) ainsi que le collège Pasteur de Saint-Lô.

 Le papier rapporte environ 150 € par an à la coopérative scolaire de l’école , ​renchérit l’enseignante Nathalie Alexandre.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Les adhérents du club de l’amitié se réunissent jeudi 25 janvier

La Manche Libre le 10 janvier 2024

Seniors. Le 25 janvier, le club de l’amitié de Sainte-Suzanne-sur-Vire organise son assemblée générale. Les personnes souhaitant adhérer au club doivent prendre contact avec le président.

Le club de l’amitié de Sainte-Suzanne-sur-Vire organise son assemblée générale annuelle le jeudi 25 janvier.

Tous les adhérents sont invités à la salle des fêtes à partir de 11h pour le renouvellement des cotisations, 25€ pour l’année 2024. L’assemblée générale sera suivie d’un repas offert aux adhérents par le club. Les nouveaux adhérents souhaitant s’inscrire pour le repas doivent prendre contact avec le président Marc Le Barbey (photo) au 02 33 55 20 49.

Lire l’article

Antoine Aubry, maire de Sainte-Suzanne-sur-Vire, présente les projets pour 2024

Ouest-France le 5 janvier 2024

Fin des travaux du logement, recensement, halte randonnée, aire de jeux inclusif… L’année 2024 verra de nombreux projets se concrétiser à Sainte-Suzanne-sur-Vire (Manche). Le maire, Antoine Aubry, fait le point avant la cérémonie du dimanche 7 janvier 2024.

Trois questions à…

Antoine Aubry, maire de Sainte-Suzanne-sur-Vire (Manche).

Quels vœux adressez-vous aux habitants et aux habitantes de votre commune ?

D’abord évidemment une bonne santé pour chacun, c’est essentiel. Pour que chacun aille bien, mieux, il faut aussi que la planète aille bien, et là il y a beaucoup à faire pour que l’ambiance soit moins anxiogène. Dans de nombreux pays la guerre est présente, avec ses conséquences : des vies dévastées, des migrations forcées et plus proche de nous, la démocratie est mise en danger, prenons garde. La planète se réchauffe, avec là aussi des migrations qui vont s’amplifier, et nos modes de vie devront s’adapter. Chacun sait que là, il peut agir, nous connaissons tous les bons gestes, les bonnes pratiques. Nous espérons tous un horizon plus serein.

Un projet mené depuis janvier 2023 s’achève, pouvez-vous nous en dire plus ?

Effectivement un logement est en cours de rénovation. Nous allons recevoir des aides de l’Europe moyennant un ciblage des locataires, des gens qui démarrent dans la vie, des petits salaires, moins de 30 ans… Ce logement avait besoin d’une grosse reprise, notamment d’un point de vue énergétique (isolation, mise en place d’un poêle à granulés…). Les travaux devraient s’achever dans le courant du mois.

Lire aussi : Sainte-Suzanne-sur-Vire. Les jeunes élus primés pour leur action pour la sécurité routière

D’autres projets sont-ils en cours pour cette année ?

Oui nous avons un projet de halte randonnée multipratiques (chemins de randonnées, sentiers VTT, pistes équestres n.d.l.r), un lieu situé non loin de l’église où les gens pourront profiter de services tels que toilettes (les actuelles sont devenues obsolètes), point d’eau, abri sous un préau, garage à vélo, informations touristiques… Nul doute qu’il sera apprécié par les gens de passage comme par les habitants nombreux à fréquenter les abords de notre église et le chemin de halage. De son côté, le conseil municipal des jeunes réalisera un parc de jeux dans le quartier Durdos avec des jeux accessibles aux personnes en situation de handicap, un terrain de pétanque, une araignée… Cela viendra compléter le terrain de bosses pour VTT réalisé cette année.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. La Vire en crue

La Manche Libre le 3 janvier 2024

Environnement. A la suite des abondantes pluies du début de l’année, la Vire est sortie de son lit.

Lire l’article

Sainte-Suzanne-sur-Vire. Cérémonie des vœux

La Manche Libre le 3 janvier 2024

Mairie. La cérémonie des vœux aura lieu dimanche 7 janvier à 15h30, à la salle des fêtes. Il sera ensuite possible d’échanger avec les élus autour du bilan de l’année écoulée et des projets de 2024.

Lire l’article