PLUi : la concertation continue au printemps 2023

Depuis fin 2017, Saint-Lô Agglo s’est engagée dans l’élaboration d’un plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) qui couvrira l’ensemble du territoire d’ici début 2024. Il se substituera aux documents actuellement en vigueur (Plan Local de l’urbanisme, Carte Communale ou Règlement National selon les communes).

Une série de réunions publiques et de permanences aura lieu entre mars et avril 2023 pour échanger et poser des questions.

Vous pourrez y consulter le Plan d’aménagement et de développement durables (PADD), les plans de zonages, le règlement écrit, les schémas des orientations et de programmations, mais aussi le Règlement Local de Publicité Intercommunal (RLPI).

L’équipe du PLUi sera présente aux permanences pour répondre aux questions. Ces permanences seront réparties dans 5 secteurs (Nord Est / Nord Ouest / Centre/ Sud Est / Sud Ouest), donc dans 5 communes.

Vous pourrez vous inscrire pour avoir les dates et lieux de permanences en cliquant sur le lien suivant ou en flashant le QR code ci-dessous :

https://formulaires.mesdemarches.saint-lo-agglo.fr/concertation-du-public-sur-le-plui-et-sur-le-rlpi/

Toutes les informations sont également disponibles au fur et à mesure sur le site internet https://plui.saint-lo-agglo.fr/.

Collecte des déchets : envoi de la facture à vocation pédagogique

À partir du 1er janvier 2023, chaque usager du service de collecte des ordures ménagères du territoire de l’Agglo se verra facturer une redevance d’enlèvement des ordures ménagères incitatives (REOMi).

Celle-ci remplacera intégralement la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) payée à travers l’impôt foncier et la redevance pour les habitants de l’ex-communauté de communes de Canisy. La nouvelle redevance prendra la forme d’une facture. Ainsi le montant payé sera dorénavant fonction du service proposé et utilisé.

L’année 2022, correspondant à l’année de déploiement et de transition, il était convenu de transmettre aux usagers une facture fictive à but pédagogique – celle-ci va être reçue par voie postale la 1ère semaine de janvier. Cette facture ne doit pas être réglée. Elle sera accompagnée du guide sur la tarification apportant les éléments d’explication.

Arrachage de haies bocagères

L’arrachage de haie bocagère peut constituer une infraction pénale :  l’infraction de destruction d’habitat d’espèces protégées, laquelle est un délit puni d’une peine d’emprisonnement de trois ans et de 150.000,00 euros d’amende (article L.415-3 du code de l’environnement).

 A cet égard, les administrés peuvent obtenir des autorisations en vue de l’arrachage de haie sur l’existence de cette infraction. Ils ont la possibilité de solliciter les services de l’OFB (Office Français de la Biodiversité) ou de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer), avant réalisation des travaux, afin de s’assurer qu’ils ne seront pas en infraction.

Communication arrachages haies et infractions

Se retrouver pour chanter Noël

Un groupe de paroissiens organisent une rencontre autour de chants de Noël, le vendredi 16 décembre à 14 h 30 à l’église.

C’est l’idée d’un groupe de paroissiens qui organisent des moments de rencontre autour de chants de Noël, « il ne s’agit pas de créer une chorale » précisent les organisateurs.

Ouvert à tous. Gratuit.

Opération Manche Fibre

50 €* OFFERTS pour tout 1er raccordement à la fibre. Explications!